Donald Trump fait plonger les bourses internationales 

Le monde économique est en pleine effervescence. En cause ? L’élection présidentielle américaine qui avaient lieu cette nuit.

Devant la victoire du candidat républicain, Donald Trump, les bourses du monde entier sont en chute libre. La politique étrangère du quarante-cinquième et nouveau président des États-Unis fait peur à toutes les grandes places financières.

Aux États-Unis, le Dow Jones diminue de 3,78% ou de 691 points, tandis que le Standard & Poors 500 a chuté de 4,5%. Les marchés, impliqués en politique, ne cachaient pas leur soutien à Hillary Clinton depuis plusieurs mois. Craignant notamment la façon d’aborder les questions de libre-échange commercial et d’immigration de Donald Trump mais aussi et surtout son imprévisibilité.

Les capitaux asiatiques souffrent le plus

Outre-Pacifique, le Hang Seng, l’indice financier de Hong-Kong vient de dégringoler de plus 3,50%. Principalement grâce à la victoire des républicains en Floride, état où les asiatiques sont fortement représentés. Le Takkei de Tokyo chute lui de 5% mais la baisse la plus conséquente depuis hier soir est celle de la bourse indienne, qui perd 1675 points, soit plus de 6%.

En attendant de voir comment Donald Trump va mener sa politique économique, les marchés budgétaires internationaux rentrent dans une petite crise financière. Rien d’extrêmement alarmant, ou qui ne ferait penser aux krach boursiers de 1929, de 1973 ou de 2008. Mais, la prudence reste évidemment de mise.

Écrit par Alexandre Domingues