Djihad en Syrie: un afflux de combattants étrangers « sans précédent »

Pas moins de 20 000 combattants étrangers de 90 nationalités différentes auraient tout quitté pour rejoindre les rangs djihadiste en Syrie selon l’administration américaine. Parmi eux 3400 Occidentaux dont 150 américains.

Le document écrit préparé pour le Congrès fait froid dans le dos. La Syrie attire des combattants du monde entier selon Mr Rasmussen, le directeur du centre national anti-terroriste américain (NCTC). Ce dernier sera entendu aujourd’hui par la commission de la sécurité intérieure de la Chambres de représentants. Il explique que cet afflux est une première en comparaison avec l’Afghanistan, le Pakistan, l’Irak, le Yémen ou la Somalie. Autre information inquiétante, « la majorité » des combattants rejoignent les rang de l’Etat Islamique (EI) en Syrie et en Irak. Le principal atout de ces organisations terroristes «  spécialement l’EI », les réseaux sociaux qui leurs permettent de fournir aux combattants des renseignement pour leur voyage et d’en attirer d’avantages.

Nicolas Rasmussen ajoute que la capacité de propagande en ligne de L’Etat Islamique « continue d’augmenter » avec pas moins de  « 250 productions officielle de l’EI publié en ligne ».

Certains pays cherchent des moyens de limiter cette progression notamment la Turquie, principal lieu de passage des aspirants aux combats. Le pays a renforcé l’interdiction d’entrée sur son territoire à près de 10 000 personnes grâce aux informations fournies par les pays d’origines.

 Dalia El Tayeb

Écrit par msd