3 objets connectés qui veulent révolutionner la vie des diabétiques

Près de 3 millions de Français sont touchés par le diabète. Pour assurer le suivi de la maladie, des objets connectés ambitionnent d’améliorer le quotidien des diabétiques. Dans le cadre de la journée mondiale du diabète, ce samedi 14 novembre, IEJ News se penche sur 3 innovations. 

# Le capteur de glucose pour adapter son alimentation

Le capteur de glucose Sano est encore en cours d’étude. Son principe est simple, mesurer le taux de glycémie présent dans le sang pour permettre une meilleure gestion de son alimentation. Le capteur  fonctionne grâce à une application .

# Contrôler sa glycémie sans se piquer

Le dispositif de surveillance FreeStyle Libre permet de surveiller son taux de glycémie plusieurs fois dans la journée sans avoir besoin de faire couler une goutte de sang. Le système se porte derrière le haut du bras. La glycémie se contrôle à l’aide d’un filament inséré sour la peau pendant 14 jours maximum. Permettant ainsi un contrôle régulier et instantané, qui stocke les données pendant 90 jours. Le dispositif est cher, mais des recours ont été exécutés pour demander son remboursement par la sécurité sociale.

# Le lecteur de glycémie connecté, format de poche

Lecteur de poche iHealth Align

Ce petit lecteur signé iHealth Align a gagné le prix du meilleur objet connecté 2015. La personne diabétique se pique le doigt et dépose une goute de sang sur la languette du lecteur. Celui-ci connecté au smartphone ou à une tablette contrôle les résultats du taux de glycémie instantanément via une application dédiée. Ce dispositif permet notamment de remplacer le carnet de suivi.

Andréa Benisti

Écrit par Andréa Benisti