Désormais dans les trains, les bagages passent à la loupe

Le gouvernement français à communiquer ce lundi les nouvelles mesures concernant l’inspection et les fouilles des bagages dans les trains suite à l’attaque terroriste du Thalys le 21 Août dernier.

 Les raisons du gouvernement d’instaurer cette loi sont essentiellement dues à l’attaque terroriste d’Août dernier qui a eu lieu dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris. Pour éviter ces attaques terroristes d’une façon plus efficace les agents de sécurité de la SNCF et de la RATP auront dorénavant le droit, avec l’acceptation des passagers, d’examiner visuellement ou de contrôler les bagages des voyageurs et de procéder à « des palpations de sécurité ».

En cas de refus du voyageur de se plier à cette contrainte, le passager ne pourra pas embarquer dans le train. Désormais les agents de la RATP et de la SNCF pourront exercer leur activité professionnelle en civil, ce qui n’était concevable qu’en circonstances exceptionnelles. Les agents pourront aussi porter leurs armes à feu sous la surveillance de l’autorité préfectorale.

La loi devrait être voté d’ici le printemps 2016.

A lire aussi : Contrôles et fouilles forcé

 Yasser Salfiti

Écrit par yasser salfiti