Depuis les attentats, Air France voit rouge

La compagnie aérienne a annoncé qu’à la suite des attaques du 13 novembre à Paris, son chiffre d’affaires est en baisse de plus de 50 millions d’euros. 

L’impact des tragiques événements est estimé à 50 millions d’euros, la croissance du trafic et du coefficient d’occupation ayant été « sensiblement affectés ».  » Le coefficient d’occupation total » pour les compagnies Air France, KLM et HOP! « était en baisse de 0,9 point sur la période du 14 au 30 novembre, alors qu’il était en hausse de 2,7 points sur les 13 premiers jours du mois », a indiqué Air-France KLM dans un communiqué. C’était l’une des craintes des professionnels du secteur.

Le groupe ajoute que les « tendances actuelles de réservation sont en ligne avec un scénario de rétablissement progressif incluant un impact limité sur les volumes après la fin décembre ».

Malgré les attaques, le coefficient d’occupation totale est en hausse de 0,6% pour l’ensemble du mois et le nombre de passagers est en hausse de 0,3% avec 6 millions de voyageurs. En données corrigées avec la grève de 2014 et l’impact estimé des attaques sur les recettes du mois, « la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse comparé à novembre 2014 », précise le communiqué. L’activité cargo du groupe, avec une baisse de 11,3%, « a été principalement affectée par les mesures de sécurité complémentaires mises en oeuvre à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle à la suite des attaques », selon le groupe.

L’information est tombée ce matin, Air France n’est pas au bout de ses peines, le vol Air France 83 France assurant la liaison San Francisco-Paris a été dérouté dans la nuit de lundi vers l’aéroport international Trudeau de Montréal, au Canada à la suite d’une « menace anonyme ». D’avantage d’informations vous seront transmises au cours de la journée.

A lire aussi sur les Echos : Air France KLM

Mahaut Legendre

 

 

Écrit par mahaut legendre