Départementales : La division de la gauche

Élections départementales : le PS est éliminé dans près d’un quart des cantons, dès le premier tour. Le résultat de la division au sein de la gauche qui persiste depuis plusieurs mois.

Même si le Premier Ministre se félicite de la réussite de sa stratégie de mobilisation contre le Front National, « La gauche sauve la face, mais pas les meubles », résumait Le Monde lundi dans son éditorial.

Depuis l’arrivée de Manuel Valls au gouvernement, c’est la désunion au sein de la gauche suite à la rupture avec l’aile écologique et le Front de Gauche qui jugent la politique du Premier Ministre « trop à droite. »

« Ce qui fait la division de la gauche, c’est la ligne politique de Valls qui balkanise la gauche et éloigne les écologistes », tranche David Cormand, un des cadres d’Europe Ecologie Les Verts.

Quelques mois après les démissions de Benoit Hamon et Arnaud Montebourg du Gouvernement, les chiffres parlent d’eux mêmes : le PS éliminé dans 524 cantons.

Une menace de plus pour 2017

Entre des résultats médiocres du Parti Socialiste et 25% des suffrages pour le FN, ce clivage ne leur prédit rien de positif pour les présidentielles de 2017.

 

VIDÉO : François Hollande, sera-t-il capable d’unir la gauche ?

Marie de Brauer

A lire également :

Départementales : le FN confirme sa progression

Premier tour des départementales : la droite en tête

Elections départementales : « vague bleue » sur la France

Écrit par mafloalex