Dans la course aux départements, le Front National pourrait rafler plusieurs fiefs au PS et à l’UMP.

Pour les départementales, qui débuteront dimanche, il y a ceux qui resteront fidèles au bipartisme, comme la Somme et les Pyrénées-Atlantiques, ceux qui pourraient se laisser séduire par le FN et enfin ceux où la gauche pourrait prendre un beau retour de veste.

A lire aussi : Départementales: le FN en tête des intentions de vote au premier tour

Dans l’Aisne, département de la Picardie où les stratégies séduction vont bon train, le FN est ainsi annoncé en grand vainqueur. Ce territoire dit « oublié » pourrait en effet rapporter 41% des voix à l’extrême-droite contre 24% pour l’UMP et seulement 20% pour la gauche. Et si le Pas-de-Calais décide de suivre les traces de son voisin sudiste, le PS perdrait ainsi une grande partie du nord de la France, même si l’Oise semblerait revenir à l’UMP.

Plus au sud, le Front National est également susceptible de faire un carton dans le Var et le Vaucluse, département dans lequel Marion Maréchal-Le Pen bataille avec Jacques Bompard, le sulfureux maire d’Orange, leader de la Ligue du Sud.

La « vague bleue marine » pourrait également balayer d’autres départements puisque cette année, une centaine de membres du parti de Marine Le Pen se portent candidats.

Bleu: Chances de victoire du FN

Noir: Chances de percée du FN

Solène Collas

Écrit par Solène Collas