Délinquance : Les promesses de Valls

Au cours de sa visite de deux jours à Marseille, le Premier ministre a annoncé des mesures pour rétablir le calme dans la ville. Mais il faudra patienter. 

Manuel Valls n’y a pas échappé. Des incidents ont éclaté dans le quartier de la Castellane au nord de la ville peu avant son arrivée. Un contexte récurrent auquel le premier ministre souhaite rapidement mettre un terme. Hier, il a fait le point avec les forces de l’ordre pour avoir plus de précision sur les règlements de compte et les effectifs déployés pour contrer ce phénomène.

Les promesses 

Son but : rétablir la sécurité dans la cité phocéenne. Pour ce faire, le chef du gouvernement a annoncé des fonds supplémentaires pour aider à la création d’emplois pour la jeunesse. Autre objectif annoncé par le premier ministre : l’éducation. Dans une ville où la délinquance est importante, Manuel Valls aimerait se concentrer sur le parcours scolaire. La criminalité est un phénomène qui commence dès le plus jeune âge.

« Le constat est fait depuis longtemps. Il est désormais temps d’agir » a affirmé Caroline Pozmentier, adjointe UMP au maire de Marseille en charge de la Sécurité.

Samia Ghali, sénatrice du Bouches du Rhone, s’est également exprimé sur son compte tweeter :

 

 

Manuel Valls a toutefois rappelé que « des dizaines de réseaux étaient tombés », ce qui a permis de « casser les habitudes » des délinquants. Il a indiqué qu’il reviendrait à Marseille à la fin du mois d’avril. Se tiendra à cette occasion « un comité interministériel que je présiderai avec plusieurs ministres pour les moyens que nous donnerons à la ville en plus » a précisé ce dernier.

 Mathias Galliez

Écrit par malus