Découverte de la mythique Cité Blanche au Honduras?

Des chercheurs ont trouvé les vestiges d’une civilisation perdue en pleine jungle. Distincte des Mayas, cette civilisation n’avait jamais été dévoilée au grand jour jusqu’ici.

Les vestiges d’une civilisation précolombienne perdue ont été découverts au Honduras, par des archéologues américains et honduriens. C’est ce qu’a annoncé ce jeudi 5 mars l’Institut national d’anthropologie d’histoire (IHAH). Le site découvert se trouve dans une partie de la jungle très dense, dans la région de Mosquitia, à 320 km au nord-est de la capitale hondurienne. Selon Virgilio Paredes, patron de l’IHAH, « Nul ne s’y était rendu depuis plus de 600 ans ».

A lire : Une civilisation perdue ressurgit au Honduras

 Quels objets y ont été découverts ?

Lors de l’expédition, les archéologues auraient aussi découvert cinquante deux objets datant de cette civilisation. Des sculptures d’une tête de jaguar, des figures zoomorphiques ou encore des vases décorés avec des serpents, qui témoignent d’un haut degré de développement artistique et de connaissances techniques.

De quand date ce site et quel peuple y vivait ?

Grâce aux structures en ruine retrouvées, les professionnels de l’IHAH ont réussi à estimer approximativement leur date de création : entre l’an 1000 et 1200. C’est surtout l’aspect intact de la zone qui a surpris les archéologues présents, qui avoue que ceci est « extrêmement rare » De plus l’institut avance que le site abritait deux cités très peuplées.

S’agit-il de la mystérieuse Cité Blanche ?

Il est encore trop tôt pour déterminer s’il s’agit de la mythique Ciudad Blanca, une cité où selon les légendes locales, les populations se réfugiaient afin de fuir les conquistadors espagnols. Egalement appelé Cité du Dieu-Singe, elle a été popularisée par l’explorateur américain Theodore Morde, qui l’aurait découverte en 1939 sans jamais avoir dévoilé la localisation exacte.

A lire: Découverte des vestiges d’une civilisation perdue au Honduras

Écrit par The Decrypters