De l’amour à revendre

Qu’est-ce qui peut bien encore pousser le rockeur de légende, Johnny Hallyday  à proposer, un an à peine après Rester Vivant, un 50e album studio? Alors qu’il aurait pu simplement enchaîner avec une tournée, le chanteur a voulu faire un cadeau à ses fans : un cinquantième album, qui arrive dans les bacs ce 13 novembre.

 

Le 9 octobre, lors d’un concert à Villeneuve-d’Ascq, le chanteur avait fait la surprise à ses spectateurs, d’inviter Maxim Nucci, alias Yodelice pour interpréter avec lui De l’Amour. Voici donc De l’amour, cinquantième album du rocker national, dix chansons dont les musiques ont été écrites par Yodelice.

« Dans le monde il se passe des choses graves, dont j’avais envie de parler » explique Johnny Hallyday.

Dans cet album, le rockeur très engagé , chante l’actualité. Il évoque la situation tragique des migrants, le chômage,la mort du jeune noir américain de 18ans, qui a perdu la vie suite à une bavure policière mais aussi le terrorisme.  » C’est terrible. Il faut en parler », assure-t-il. Johnny ne prétend pas pour autant avoir la solution, mais le chanteur ne reste pas insensible. « Je ne crois pas que ce soit une idée formidable de les parquer comme ils le sont… »

Johnny Hallyday a aussi sa chanson post-Charlie : Un dimanche de janvier . »Des millions de regards et de larmes à peine essuyées, des millions de pas sur les boulevards, c’était un dimanche de janvier », chante Johnny Hallyday dans le premier couplet de sa chanson ». « C’est surtout une chanson sur les réactions et la suite » de l’attentat, explique-t-il à Europe 1. « C’est un des plus grands moments d’émotion que j’ai vu depuis longtemps, depuis des années et des années en France ». Le tout est enregistré en guitare-voix, la batterie se faisant très discrète sur ce disque aux accents de blues

Une chanson, pleine d’humilité et de reconnaissance a aussi été dédiée à ses fans : Une vie à l’envers écrite par Vincent Delerm. 

« J’ai énormément de respect et d’amour pour mes fans, assure Johnny Hally­day. Sur une tour­née de 90 dates, je vois les mêmes têtes au premier rang 60 fois. »

Le clip du single éponyme a été réalisé par le photographe Mathieu César et a été tourné dans le plus grand secret à Los Angeles à l’été 2015. Un clip en noir et blanc qui rend hommage au rock, style musical très influent lorsque Johnny Hallyday a fait ses premières armes sur scène, à la fin des années 50.

Pour cet album, le rocker de 72 ans se montre plus intime, s’inspirant de l’un de ses maîtres Johnny Cash.

 

Marine Couder

Écrit par marine couder