Daesh menace les manifestations du FN

L’organisation Etat Islamique présente dans son magazine de propagande les rassemblements du Front National comme des « cibles de premier choix ».

 

C’est au tour du Front National de se mettre sur ses gardes puisqu’ils sont les prochains à être visé dans la propagande djihadiste. C’est la première fois que le parti d’extrême droite est menacé dans un document officiel par Daesh. Dans le précédent numéro du magazine « Dar Al Islam » dit officiel du groupe Daesh, les menaces concernaient les écoles.

Le Front National accuse Manuel Valls, qui avait pour slogan lors des dernières régionales : « Voter FN c’est voter Daesh ». Nicolas Bay, secrétaire général du Front National et député européen s’est permit de tweeter hier matin « Manifestations du FN dans la ligne de mire de l’Etat Islamique… Satisfait Manuel Valls ? »

 

L’annonce de cette menace a rapidement fais le tour des réseaux sociaux. Sur twitter de nouveau, Romain Caillet, chercheur et consultant spécialiste des questions islamiques a relayé l’information. De même que Florian Philippot qui a préféré tweeté sur les menaces du groupe terroristes plutôt que d’attaquer le chef du gouvernement sur ses précédents propos : « A travers le Front National, Daesh s’en prend à la France. »

 

Gilbert Collard s’est exprimé dans le Parisien d’aujourd’hui, selon lui « Nous y sommes contraints. (…) Nous ne pouvons pas faire courir le risque à nos militants ». Il a aussi posté un tweet ce matin sur le sujet « Maintenant que l’on est la cible de Daesh, Valls, Cazeneuve, Bourdin, et Cie, vont-ils s’excuser de leur comparaison nauséabonde ? ».

 

Pas de réponse officiel de la part des personnalités visées par tout ces tweets pour le moment.

 

Maureen Jean-Baptiste

Écrit par Maureen Jean-Baptiste