Après la levée de l’embargo, y a t-il un avenir pour les habitants de l’île ?

 

Le jour de l'annonce du rapprochement Cuba -Etats-Unis. ©commons wikimedia

Le jour de l’annonce du rapprochement Cuba -Etats-Unis.
©commons wikimedia

C’était la grande surprise de décembre. Depuis l’annonce par Obama de la fin de l’embargo, un vent de satisfaction souffle sur l’un des derniers bastions communistes de la planète. La fin d’une ère a redonné espoir à la société cubaine. Depuis des décennies, les habitants vivaient sous perfusion.

Aujourd’hui, l’éventualité d’un possible rapprochement économique améliorerait les conditions de vie au quotidien. Un cadeau de Noël qui tombe à pique pour une île isolée au bord de l’agonie.
Cependant, la nouvelle politique d’Obama risque d’en heurter certains : les Républicains d’une part, mais les américano-cubain d’autre part.

Même si la communauté cubaine de Floride a bien changé depuis l’époque de la guerre froide, certains sont réticents à l’idée de traiter avec des « dictateurs ».
Les aînés doutent, ils ont vu leur frère et père tués ou emprisonnés. Leurs enfants, eux, sont plus ouverts au dialogue et à l’échange. Ils étaient les premiers à se jeter à la mer pour rejoindre la côte américaine à l’annonce d’un discours plein d’espoir.

Mais passée l’euphorie, les habitants de l’île se sont réveillés dans un pays ou rien n’avait changé. Les paroles nécessitent des actes qui se font attendre. Les véritables retournements dépendront du Congrès des Etats-Unis, à majorité républicaine.

L’embargo levé serait-il un prétexte pour reconnaître une stratégie d’isolement infructueuse ou peut-on y voir un réel avenir entre ces deux voisins qui l’Histoire à séparé ? Ce rapprochement ne résoudra pas tout.

 

Laura Bartoux

Écrit par arianelaura