Crash de l’A320 : une facture estimée à 21 millions d’euros

Suite au crash de l’Airbus A320 qui a causé la mort de 150 personnes, la compagnie aérienne Germanwings devra indemniser les familles des victimes. Une somme de 21 millions d’euros est évoquée à moins que la responsabilité du copilote soit prouvée.

 

Coup dur pour la compagnie aérienne allemande. Les cas de crash aériens sont de moins en moins fréquent, mais en cas d’accident la Convention de Montréal du 28 mai 1999 signé par 110 pays est ferme. Une compagnie aérienne se doit d’assumer sa responsabilité pour la mort d’un passager et par conséquent indemniser les proches. Après que les victimes soient identifiées, un montant estimé à environ 145 000€ par personne est versé aux familles des victimes.

Cependant Germanwings, filiale de Lufthansa, pourrait ne pas régler la totalité de la somme avancée. Selon certains avocats, la compagnie aérienne pourrait régler une somme moins importante si la thèse du suicide est prouvée. Ce matin, le parquet de Düsseldorf affirme que les enquêteurs ont retrouvé chez le copilote des formulaires d’arrêt maladie « détaillés et déchirés ». Andreas Lubitz souffrait d’une grave dépression et était suivi depuis 6 ans, il ne devait donc pas travailler ce jour. Germanwings affirme ne jamais avoir reçu d’information à ce sujet mais le quotidien allemand Bild cite des documents de Lufthansa montrant que le groupe était au courant des problèmes de son employé.


La compagnie aérienne pourrait donc difficilement se délester de toute responsabilité. En cas de refus de paiement, elle risquerait de verser des indemnités supplémentaires.

 

Lire également : Germanwings, une facture d’au moins 21 millions d’euros

Kevin Mbenza

Écrit par kevandhouss