Crash de l’A320 : erreur de vidéo ?

Un journaliste de Paris-Match affirme avoir visionné la vidéo prise de l’intérieur de l’A320 qui s’est crashé la semaine dernière dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il s’agirait probablement d’un enregistrement datant du 16 décembre dernier. 

 

Mardi, révélation.

Paris-Match et Bild affirment avoir visionner une vidéo « de quelques secondes » enregistrée par un passager de l’Airbus A320 de la Germanwings. A en croire cet enregistrement réalisé à l’aide d’un téléphone portable, les passagers du vol auraient eu conscience de ce qui allait se produire. Les deux journaux soutiennent que le téléphone en question aurait été retrouvé dans les décombres par une source proche de l’enquête.

Le magazine français décrit une scène « chaotique », dans laquelle on entendrait des cris de passagers, et des « mon dieu » en plusieurs langues.

Il affirme également avoir reconnu des « coups métalliques », qui pourraient donc être ceux du commandant de bord qui tapait contre la porte du cockpit pour que le copilote Andreas Lubitz lui ouvre le sas.

 

Mercredi, démenti

La gendarmerie française a démenti l’information de Paris Match, en assurant que les affirmations du magazine étaient fausses. Le lieutenant-colonel Jean-Marc Ménichini interrogé par CNN, a indiqué qu’aucun des téléphones mobiles retrouvés sur les lieux du crash n’a encore été analysé.

Le procureur de Marseille a également précisé qu’il trouvait l’information « étonnante ».

Information ou course au scoop ?

Le journaliste Frédéric Helbert qui est a l’origine de cette révélation maintient la véracité de ce qu’il avance.

Pour l’instant, par respect pour les familles, les rédactions ont refusé de diffuser la vidéo.

 

Lire aussi : Vidéo de l’A320 : et si Paris-Match s’était trompé d’avion ?

 

Jeudi, rebondissement.

William Reymond, un journaliste indépendant et rédacteur en chef d’un site d’information « Breaking 3.0 » met en doute l’information donnée par Frédéric Helbert. Il affirme que la vidéo décrite par le journaliste ressemble à celle qui est diffusée sur le net depuis le lendemain du crash.

Le journaliste de Paris-Match pourrait donc avoir été trompé par sa source ou avoir voulu tromper le lecteur ?

William Reymond explique avoir fait le lien entre la vidéo qu’il avait vu circuler sur le net et la description faite par Paris-Match.

 « Le film que j’ai retrouvé est troublant car il correspond sur plusieurs points à la description donnée dans l’article de Frédéric Helbert. »

Cette vidéo aurait été mise en ligne sur Youtube le 16 décembre dernier. On y voit l’intérieur de l’avion AA280 de la compagnie American Airlines qui reliait Séoul à Dallas. Le passager qui filme est à l’arrière de l’appareil. On entend des cris de personnes effrayées par les violentes turbulences, l’avion traversant une zone de tempêtes, à l’est du Japon.

Le lien vers cette vidéo du 16 décembre 2014 :

 

Pas sûr que les français croient Paris-Match sur parole.

Lauren Alimi 

 

Écrit par antoinelauren