En 2015 se tiendra la Coupe du monde de rugby, du 18 septembre au 31 octobre. L’Angleterre pays hôte et les nations de l’hémisphère sud sont les grandes favorites de la compétition. Mais il faudra tout de même se méfier de l’équipe de France.

A chaque Coupe du monde de rugby il y a une équipe épouvantail. Celle que tout le monde donne favori, la Nouvelle-Zélande. Champion du monde en titre, les Néo-Zélandais iront défendre leur couronne sur les pelouses anglaises, ainsi que dans l’enceinte de Cardiff au Pays de Galle qui accueillera quelques matchs.

Double vainqueur de la compétition (en 1987 et 2011) à chaque fois face à la France et dans leur pays, les All Blacks et leur célèbre Haka sont attendus de pied ferme par les autres équipes. Les Blacks sont les favoris, surtout qu’ils sont aussi triples tenant du titre de la Rugby Championship, compétition semblable au tournoi des six nations mais dans l’hémisphère sud.

Twickenham, le stade mythique de l'équipe d'Angleterre ou se jouera la finale de la coupe du monde de rugby ( wikipedia)

Twickenham, le stade mythique de l’équipe d’Angleterre ou se jouera la finale de la coupe du monde de rugby ( wikipedia)

L’Afrique du Sud et l’Australie sont toujours des équipes avec des potentiels intéressants, et des favoris logique et légitime à la victoire finale. Mais ces deux équipes semblent un peu en retrait au niveau des performances ces derniers temps. Même si les Sud-africains disposent d’un vivier de jeunes joueurs qui pourrait surprendre plus d’une sélection.

Pour finir avec le panorama des équipes du Sud, il faudra à n’en pas douter compter sur la hargne et la grinta d’une équipe d’Argentine qui progresse de plus en plus. Et qui a marqué ses premiers point cette année dans la Rugby Championship. Gonflés à bloc, les Argentins sont toujours dangereux, mais de là à être sur la plus haute marche du podium il y a un pas, compliqué à franchir.

Le pays hôte, et seul équipe de l’hémisphère nord a avoir été championne du monde, l’Angleterre sera elle attendue par tout un peuple. Les supporters rêvent de voir leur équipe nationale réaliser le même exploit qu’en 2003 en terre australienne. Vainqueur en finale face au pays organisateur, les Anglais n’ont plus Wilkinson pour transformer le plomb en or, mais ils continuent d’avoir une équipe solide.

Pareil pour les Irlandais, tenant du titre du tournoi des 6 nations. Les Gallois eux vont certainement vouloir briller, une partie des matchs de cette Coupe du monde se déroulant sur ses terres. Et ils auront aussi à cœur d’effacer l’énorme désillusion de leur défaite en demi-finale contre la France. Une défaite cruelle alors qu’ils étaient nettement meilleurs que les Bleus.

Justement les Bleus. Où en est l’équipe de France ? Quelles peuvent être ses ambitions pour cette huitième Coupe du monde ? Depuis la prise de pouvoir de Philippe Saint Andre, les tricolores connaissent une période réellement délicate. Incapables d’enchainer les victoires, finissant même dernier au tournoi des 6 nations 2012, les Bleus ont été au plus bas.

Mais la dernière tournée d’automne a clairement redonné de la confiance et un peu d’espoir dans le potentiel de cette équipe. Avec des jeunes prodiges comme Teddy Thomas (23 ans) ou des valeurs sur comme François Clerc, Thierry Dussautoir ou encore Morgan Parra, les Bleus ont un groupe talentueux.

C’est à eux désormais de gagner en régularité pour enfin devenir une équipe que tout le monde craint.

Écrit par jackson