Coupe du Monde de Rugby : Un match ouvert

Ce soir, à Londres, l’Argentine rencontre l’Afrique du Sud pour la petite finale de cette huitième Coupe du monde. Pour l’avant dernier match de ce mondial, les Springboks sont favoris mais la victoire est loin d’être acquise. 

 

Un seul match remporté en 21 rencontres. Pour les Pumas la victoire ne sera pas facile à décrocher. En août 2015, lors d’un match de préparation pour la Coupe du monde, les Sud-Africains s’étaient défaits (26-12) d’une équipe sud américaine dépitée.

Et en 2007 lors de la Coupe du monde en France, les Springboks avaient sorti les Pumas aux portes de la finale 37 à 13.
Mais ce soir, alors que ces deux mêmes équipes se rencontrent sur la pelouse de Londres, la donne pourrait bien changer. Certes les Springboks sont largement favori mais au vu du jeu proposé par les argentins durant leurs précédents match de cette Coupe du monde, le vent pourrait bien tourner.

En effet,  avec une victoire écrasante face aux Irlandais (43 – 20) dans un match parfaitement maîtrisé de bout en bout, les Pumas ont montré qu’ils pouvaient être de redoutables adversaires. Et si leurs défaites (29 -15) contre l’Australie, leurs a laissé un goût amère, ils ne sont pas pour autant découragé, bien au contraire. La technique a été retravaillé et l’équipe d’Argentine n’en est sorti que plus organisée, plus méthodique et plus prête à affronter les colosses Sud-Africains.
Le sélectionneur des Pumas, Daniel Hourcade a d’ailleurs effectué une série de 9 changements. Nicolas Sanchez passera pour la première fois, capitaine alors que de nombreux autres joueurs blessés lors du match face à l’Australie devront être remplacé. Lucas Gonzalez Amorosino,Horacio Agulla, Jeronimo de la Fuente et Julian Montoya seront alors sur le terrain pour défendre les couleurs de l’Argentine.

Le doute plane alors pour cette petite finale de la Coupe du Monde de rugby et rien n’est joué d’avance pour l’un ou l’autre de ces équipes.

Écrit par Florianehours