Corée du Nord: une réunion à Vancouver le 16 janvier

Justin Trudeau durant les Invictus Games / DoD photo by EJ Hersom

Les Etats-Unis et le Canada ont annoncé mardi une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays engagés dans la crise nord-coréenne. Elle se déroulera à Vancouver le 16 janvier prochain.

Le conflit nord-coréen sera-t-il bientôt réglé ? C’est en tout cas ce qu’espèrent le secrétaire d’État américain Rex Tillerson et la chef de la diplomatie canadienne Chrystia Freeland. Les diplomates ont convié mardi l’ensemble des ministres des affaires étrangères engagés dans la crise. La France, le Royaume-uni, l’Autriche mais aussi la Corée du Sud, le Japon ou encore la Suède y participeront a précisé Rex Tillerson.

Objectif : dénucléariser la Corée du Nord

Chrystia Freeland estime de son côté qu’«une solution diplomatique est à la fois essentielle et possible (…) vers un avenir plus pacifique, prospère et dénucléarisé dans la péninsule nord-coréenne». Selon le secrétaire d’État américain, Kim Jong-un doit comprendre que la communauté internationale n’acceptera pas la Corée du Nord «en tant que nation nucléaire».

Le 16 janvier à Vancouver, les ministres essayeront de se mettre d’accord vers la «dénucléarisation complète et vérifiée de la péninsule coréenne».

 

Aurélien HAMEL

édité par: Marie Bloeme

Illustré par Maël Chaumier

Écrit par IEJ3B