COP 21 : Paris sous bulle

Une menace bien réelle. La COP 21 commence dans trois semaines et Paris est déjà enveloppée d’une bulle de sécurité. Ce sont 195 délégations internationales qui fouleront les pavés de la Capitale.

Bernard Cazneuve, Ministre de l’Intérieur a dévoilé son plan de sécurité ainsi que les mesures qui en découlent.

Ils seront 4.000 à 5.000 policiers mobiles en plus pour appuyer les positions des militaires et gendarmes. Des renforts venus de la France entière sont prévus pour sécuriser au mieux Paris et la zone du Bourget où la conférence aura lieu.

A événement exceptionnel, mesures exceptionnelles. Les accords de Schengen seront « suspendus » pour une durée de 1 mois. Les contrôles aux frontières vont donc reprendre afin de gérer le flux de personnes voulant intervenir dans les événements écologiques et manifestations mis en place autour de cette conférence pour le Climat.

A lire aussi : Menace terroriste, «Black bloc»… La police se prépare au pire pour la COP21

Une menace de plus en plus difficile à gérer pour les policiers et militaires . « ça commence à faire beaucoup, conclut Loïc Lecouplier (Secrétaire national Adjoint Paris du syndicat ALLIANCE Police Nationale). Les collègues soumis au plan vigipirate commencent à en avoir marre. On sent vraiment une fatigue et une tension dans nos rangs»

Une zone particulièrement sensible puisque c’est le seul lieu où les 80 Chefs d’Etats et représentants des délégation internationales seront tous réunis. Une zone déléguée en partie à la sécurité américaine. Autant dire qu’il faudra montrer pattes blanches.

 

Agathe Combes

 

Écrit par agathe combes