Contrôles routiers : la gendarmerie et la police ne s’en occuperont plus

Le délégué interministériel à la sécurité routière était à Pau ce jeudi pour annoncer l’externalisation des contrôles de vitesse routiers.

Contrôle de vitesse aux jumelles par la police nationale. (Crédit photo : Wikipedia)

 

Se faire arrêter par les forces de l’ordre sera bientôt de l’histoire ancienne. Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, a en effet déclaré le remplacement des policiers et gendarmes par des agents issus des sociétés d’autoroute. Selon lui, ce choix permettra une ergonomie plus apte à répondre aux besoin des Français :

« Aujourd’hui nous avons dans les voitures deux policiers ou deux gendarmes qui sont des gens très qualifiés […] nous pensons qu’il y a une meilleure utilisation à faire de ces ressources-là. C’est une mesure de bon sens. »

Des questions se posent toutefois sur l’efficacité de ces nouveaux contrôles, en particulier si le contrôle est suivi d’une arrestation. Emmanuel Barbe rétorque qu' »il n’y a pas besoin d’être un officier de police judiciaire assermenté pour faire ce travail. Il suffit pour l’un de conduire et pour l’autre d’appuyer sur un bouton« , estime à nouveau le délégué.

 Maximilien Cagnard

Écrit par jolivier.busi