Comment Marisol Touraine veut endiguer les déserts médicaux

Le Figaro a dévoilé en exclusivité les documents de présentation du nouveau plan de lutte contre les déserts médicaux, pour permettre avant lundi d’en savoir déjà plus sur les intentions de la ministre de la santé Santé Marisol Touraine.

A lire aussi >>> Le nouveau plan de Touraine contre les déserts médicaux

La première de ces mesures sera d’inciter 1 000 jeunes médecins à s’établir dans les zones rurales désertées, en les envoyant en stage en cabinet de ville et en maison ou centre de santé, lorsqu’ils sont en deuxième et troisième cycles de spécialités telles que ophtalmologie, gynécologie, cardiologie, dermatologie ou encore pédiatrie.

Le journal rappelle que depuis 2013, 480 jeunes médecins ont déjà signé un contrat avec l’État pour exercer en libéral dans une de ces «zones sous-dotées».

A lire aussi >>> Des primes contre les déserts médicaux

Afin de combler le manque de médecins libéraux durant les gardes, les internes pourront également se charger de la permanence des soins de ville, poursuit le journal.

Marisol Touraine a l’intention d’augmenter le numerus clausus (de 6,4% maximum) selon le besoin de chaque région, pour empêcher le nombre limité d’étudiants admis en second cycle d’études d’être un frein à l’éradication des déserts médicaux.

Centres et maisons de santé

Le ministère de la Santé souhaite également ouvrir davantage de maisons et centres de santé. L’objectif est d’avoir dans le pays 1 000 maisons et centres de santé opérationnels d’ici 2017. Il en existe 800 aujourd’hui. Ces maisons de santé sont un excellent compromis pour permettre à de jeunes médecins de partager les frais d’installation souvent très élevés, et surtout de re-médicaliser les zones rurales.

La ministre de la Santé veut former au moins 700 médecins généralistes correspondants du Samu d’ici 2017, pour maintenir la promesse présidentielle d’un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes. L’exemple de la fermeture des Urgences de Valognes plus tôt dans l’année semblait pourtant montrer que cette promesse n’était plus d’actualité…

A lire aussi >>> Manifestations contre la fermeture des Urgences de Valognes

C’est à la faculté de médecine de Tours que Marisol Touraine annoncera son « pacte territoire santé » ce lundi 16 novembre, après celui de 2012, mais surtout en pleine grève des médecins.

Annabelle Guilloré-Chotard

Écrit par annabelle GC