Comment les jeunes Français voient les francs-maçons

« Secte », « mafia », « satanistes »… Les moins de 25 ans affichent une vision partiale de la franc-maçonnerie. IEJ News leur donne la parole.

Objet de fantasmes et de théories du complot, la franc-maçonnerie apparaît mal perçue par les Français, en particulier les plus jeunes. En effet, avec une moyenne d’âge de 58 ans, les différentes obédiences sont surtout vues comme « une secte » pour ses activités secrètes, voire un groupe « sataniste » ou « une sorte de mafia ».

Leslie, 16 ans, voit la franc-maçonnerie de manière caricaturale. Pour elle, « ils se reconnaissent par des signes des doigts lorsqu’ils se saluent ».

 

Aurélie 19 ans ne s’est vraiment intéressé au sujet mais par des rumeurs qu’elle a entendu les voit comme « une sorte de mafia ».

 

Et pour aller encore plus loin, selon Jade 18 ans, les francs-maçons en plus d’être une « secte reconnue en France » s’exercerait même à « des pratiques satanistes ».

 

Mais tous les jeunes ne sont pas forcément limités à l’image de « secte » de la Franc-Maçonnerie.

D’autres comme Damien 20 ans ont quelques connaissances acquises par des reportages vu à la télévision sur le sujet. Pour lui, les francs-maçons, au départ « portés par un mouvement philosophique et philanthropique » sont « reconnaissables par divers symboles un peu partout comme sur le billet américain » avec

 

Inversement, certains souhaitent démonter la vision de secte de la Franc-Maçonnerie comme Florent 24 ans. Il voit d’avantage les francs-maçons comme des « maçons du devoir » et une « association de gens qui travaillent entre eux et font un transfert de connaissance ».

Maxime GIROT

Écrit par Maxime Girot