Comment être tendance en doudoune cet hiver ?

Illustration doudounes/Crédit Pixabay

Chaque hiver, la doudoune fait son grand retour pour braver le froid avec style. Longtemps boudée et comparée à la petite sœur du Bonhomme Michelin, on l’a retrouve tous les ans en tête des podiums lors des défilés automne-hiver.

Pour être tendance en doudoune et ne pas avoir l’air d’un cosmonaute sur les pavés parisiens, il est élémentaire de savoir comment la porter. Réservée aux vacances à la montagne, la doudoune chaude et confortable reste un basic réservé à l’hiver aux allures sportwear qui s’impose dans le dressing des citadines les plus stylées.

La doudoune chic et féminisée

Pour avoir du style, la leçon impérative est de féminisée au maximum la tenue choisie avec sa fameuse doudoune. Qu’elle soit matelassée, oversize, ceinturée ou légèrement fine, la doudoune est partout cette saison, elle nous en fait voir de tous les styles et de toutes les couleurs. Comme chez Balenciaga, où la doudoune couleur sang affiche une coupe oversize et un col roulé montant pour lutter dignement contre le froid des pieds jusqu’au bout du menton.

Doudoune Swing, Balenciaga

La doudoune se mixe à l’infini, avec un pull en fines mailles, une simple chemise ou encore une jolie jupe au look bohème et une paire de bottes à talon comme les scandaleuses de la saison, les cuissardes.

Une doudoune par morphologie

Toutes les doudounes ne sont pas adaptées à toutes les morphologies, il faut donc choisir un modèle adapté. Les plus grandes peuvent se laisser aller en choisissant une pièce oversize et longue, alors que les plus petites auront intérêt à opter pour un modèle court et cintré. Le petit plus non négligeable, la ceinture à la taille à l’image des doudounes trench de la Maison Burberry.

Doudoune longue rembourrée et ceinturée en duvet avec capuche amovible, Burberry

Enfin, pour les plus extravagantes, les créateurs ont multiplié les doudounes plus originales les unes que les autres. Pour les plus discrètes, le mieux est de miser sur une matière sobre et éviter l’effet brillant, en choisissant un modèle simple avec des jolis petits détails qui font toute la différence.

Loreleï Furey

Illustré par Marie Bloeme

                                                                                                                                                                   Édité par Antoine Ayral

Écrit par IEJ3B