Comment « Colette » est devenu incontournable

La célèbre boutique parisienne ferme ces portes ce mercredi. Colette Roussaux, directrice de ce magasin depuis 20 ans prend sa retraite. Le lieu « hype » de la capitale laisse un grand vide et restera incontournable aux yeux des amoureux de la mode.

C’est le 20 mars 1997 que le concept store parisien a ouvert ses portes sur une idée originale de Colette Rousseaux et de sa fille, Sarah Andelman. Un concept audacieux et inédit puisque « Colette » regroupait une galerie, une librairie, un restaurant et une boutique de mode! Il ferme ce mercredi, sa directrice ayant décidé de prendre sa retraite.

Ces deux femmes ont surtout osé combiner pour la première fois le « streetwear » et une mode plus « respectable ». Un pari réussi puisque 20 ans plus tard, « Colette » emploie près de 150 personnes. En 2016, 28 millions d’euros de chiffre d’affaires sont générés, dont 25% provenant seulement de la boutique en ligne.
Ce paradis de la mode est devenu incontournable pour les amateurs de mode et les stars du monde entier prêtes à dépenser sans compter. C’est un lieu de mode considéré comme un musée ou les « reliques » limitées servent aussi pour le plaisir des yeux.

Pourquoi cette boutique était si spéciale ? Car sur 750m², on trouve mode, art, cosmétiques, design… « Colette » a mis beaucoup de jeunes designers sur le devant de la scène avant leur consécration comme Proenza Schouler, Rodarte, Christopher Kane ou encore Mary Katrantzou .
Enfin ce qui a rendu l’endroit incontournable, ce sont les collaborations exclusives; la dernière en date est celle avec le rappeur Travis Scott. Il y avait aussi un café, mais bien évidemment ce lieu de rendez-vous sortait lui aussi du lot et proposait plus d’une centaine d’eaux minérales différentes…

L’immeuble sera remplacé par une boutique Saint Laurent. Quand à Sarah Andelman elle souhaite mettre en place des partenariats pour des marques en free-lance. Les plus touchés par la fermeture de Colette sont les clients. Et pour l’instant aucun remplaçant n’a réussi a émerger pour remplacer ce concept-store incontournable.

Adrien Alves

Écrit par IEJ3A