Le Comic Con, salon consacré aux comics, prend ses quartiers à la grande Halle de la Villette du 21 ou 23 octobre. L’occasion de sortir son plus beau costume de super-héros.

View post on imgur.com

Au Comic Con, les stars, en plus des acteurs et actrices, ce sont les cosplayers. Des fans qui recréent les tenues de leurs personnages préférés, avec un réalisme saisissant et une passion débordante.

De Batman à Star Wars, en passant par Game of Thrones ou Doctor Strange, le Comic Con de Paris rassemble tous les amoureux des personnages fictifs des séries télévisées, des films, des comics et des jeux vidéo. Une occasion pour certain de communiquer leur passion aux visiteurs et pour d’autre de s’amuser en famille ou entre amis.

L’ambiance est au fun. Deadpool n’hésite pas à taquiner Dark Vader, ou encore à piquer l’accessoire de l’un de ses « amis ». Les Stormtroopers et Kylo Ren prennent la pose avec leurs fans, tandis que des spectateurs se font tirer le portrait.

La nouveauté cette année est le « cosplay » fait main. Plus ou moins réussi, on peut apercevoir des dizaines de personnages déambuler dans les allées du salon. Pour certains c’est l’occasion d’émerveiller les enfants, pour d’autres il s’agit de promouvoir leur boutique de costumes. Julien, 42 ans, souhaite quand à lui faire la rencontre de différents cosplayers afin de créer des « fans films ».

Le concours de cosplay est l’animation incontournable de cette première édition de la convention. Organisé par Epic, les différents candidats mettent tout leur cœur dans leur costume et s’affronteront le 22 octobre. Chaque candidat devra présenter son costume devant le jury, composé de la costumière des séries Marvel par Netflix, Ann Foley, la costumière de la série Agents of S.H.I.E.L.D et la cosplayeuse Lee Anna Vamp.

30 000 visiteurs sont attendus dès ce vendredi et jusqu’à dimanche. Les télévisions seront très présentes sur le salon. Calquée sur les Comic Con américains avec master class, dédicaces et séances de photos, cette première édition française devrait tirer son épingle du jeu.

Audrey Saint-George

Écrit par Boris Manenti