Le Comic Con Paris compte devenir la référence de la pop culture, notamment en écoulant nombre de goodies.

View post on imgur.com

La Grande Hall de la Villette accueille ce week-end la deuxième édition français du Comic Con. Véritable institution chez les Américains, l’événement a réussi en deux ans à  s’imposer dans l’Hexagone. Au programme : concours de cosplays, rencontres avec des célébrités du petit-écran, et surtout shopping de produits dérivés, présents par milliers.

Car c’est avant tout ça le Comic Con. Des figurines, posters, livres, coffrets-cadeaux ou bien encore portraits personnalisés sont disponibles dans les allées du salon, alternant les stands de vendeurs spécialisés et de noms plus connus comme Canal+.

Des t-shirts aux sabres lasers « Star Wars » à 90 euros, il y en a pour tous goûts et toutes les bourses. Ce qui n’effraye pas les participants. Certains ont même prévu un budget pour l’occasion.

« J’ai économisé depuis longtemps. J’ai un budget de 300 euros. C’est le moment pour faire de bonnes affaires et trouver des goodies qu’il est difficile de trouver ailleurs » confie Claire.

Des vendeurs ont aussi fait le déplacement de l’étranger pour vendre leurs produits. C’est le cas d’Anna, venue spécialement de Pologne, pour vendre t-shirts et figurines en tout genre : « C’est notre premier salon à l’étranger et la Comic Con est une bonne vitrine pour se faire connaître du plus grand nombre.»

Mais si le public est au rendez-vous, c’est un peu plus compliqué pour certains commerçants qui constatent une baisse des ventes par rapport à l’année dernière. « C’est très calme par rapport à l’édition 2015 durant laquelle on avait été envahi de clients. A un tel point que j’avais du engager des nouvelles personnes pour tenir le stand »constate amèrement Bruno, un vendeur.

Océane Passefort

Écrit par Boris Manenti