Gironde : au moins 42 morts dans un accident de bus

Tôt ce vendredi 23 octobre, un camion et un bus rempli de personnes âgées se sont percutés près de Libourne. Un premier bilan fait état de 42 morts, selon les gendarmes. Le plan Orsec a été immédiatement déclenché.

C’est l’accident de la route le plus grave depuis 1982. Vers 7h30, un bus et un camion se sont percutés de plein fouet. L’accident a eu lieu à hauteur de la commune de Puisseguin (Gironde) sur la départementale 123, une route particulièrement étroite, rapporte Sud-Ouest.

L'accident a eu lieu à Puisseguin sur la D123

L’accident a eu lieu à Puisseguin sur la D123 (Capture d’écran Google Maps)

« Le camion s’est déporté dans un virage et a percuté le bus qui a prit feu. Le bus apparemment n’est pas du tout en cause » a raconté l’adjoint au maire de la commune.

Les passagers du véhicule, des personnes âgées, partaient en voyage dans le Béarn. Le bus venait de partir le matin même de la commune de Petit-Palais, en Gironde, pour se rendre dans les Landes.

Seulement huit survivants

Selon la préfecture, huit personnes s’en sont sorties : cinq sont blessés, trois sont indemnes. Ils auraient réussi à s’extraire du bus en brisant les fenêtres. Une soixantaine de pompiers sont mobilisés, et le préfet est sur place.

François Hollande a réagit et a, dans le même temps, déclenché le plan Orsec pour la gestion des catastrophes à moyens dépassés.

Le Premier ministre Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et le secrétaire d’Etat chargé des Transports Alain Vidalies sont attendus à Puisseguin en fin de matinée.

Maxime Guyot

Écrit par maximebrice