Collision de millas: l’heure est aux obsèques

Une chapelle ardente a été installée dans la salle polyvalente du village. (Crédit photo : capture écran Dailymotion)

Au lendemain de la mise en examen de la conductrice du bus, quatre des six collégiens morts dans la collision entre un car scolaire et un train à Millas seront inhumés ce matin jeudi 21 décembre.

A Saint-Féliu-d’Avall, l’heures est au recueillement alors que les obsèques des enfants seront retransmises sur grand écran.
Prévues à 9h30 dans une salle du petit village d’où étaient originaires les collégiens, les obsèques seront fermés à la presse. Mais la cérémonie «sera retransmise sur grand écran à l’extérieur» pour «tous ceux qui souhaitent s’associer», a annoncé la préfecture. Si le président de la République Emmanuel Macron ne sera physiquement pas présent sur les lieux, il a chargé le préfet, Philippe Vignes de lire un message en son nom à la fin de la cérémonie . Les inhumations quand à elles, se dérouleront ensuite dans l’intimité familiale. «Saint-Féliu pleure…» A déclaré la mairie sur son site internet «La commune est en deuil, les élus sont en deuil, la population est en deuil».

La conductrice du bus a, quand à elle, été mise en examen à l’issue de sa seconde garde à vue mardi 19 décembre. Le procureur de Marseille, Xavier Tarabeux, a décidé d’ouvrir une information judiciaire pour «homicides et blessures involontaires». La femme âgée d’une quarantaine d’années, a également été placée sous contrôle judiciaire et a interdiction de «conduire tout vehicule». Son avocat a déclaré que sa cliente était dans un état de dépression intense «Sur le plan psychologique et sur le plan mental, les choses sont catastrophiques. Elle est d’ailleurs assistée par un psychiatre»

 

Marie Bloeme

Edité par Maël Chaumier

Iconographie par Hippolyte Corneille

Écrit par IEJ3B