Charlie Hebdo: la tête de Riss mise à prix

Presqu’un mois après les attentats de Charlie Hebdo, un ancien ministre pakistanais Ghulam Ahmad Bilour veut la tête du nouveau propriétaire du journal satirique. Une récompense à 200 000 dollars.

Charlie Hebdo se retrouve la cible d’une nouvelle menace. L’ancien ministre pakistanais Ghulam Ahmad Bilour, offre          200 000 dollars, l’équivalent à 176 000 euros, à celui qui tuera Laurent Sourisseau, dit Riss, aujourd’hui à la tête de Charlie Hebdo. « J’avais déjà déclaré que je ne tolère aucune attaque sur la sainteté du Saint Prophète », a affirmé ce député pakistanais devant l’Assemblée Nationale de son pays, selon le journal The Express Tribune. Cette déclaration répond à la mise en vente du dernier numéro de Charlie Hebdo illustré par une caricature du prophète Mahomet, en couverture du journal.

Il a ajouté qu’il offrirait une « compensation » de 100 000 dollars (87 000 euros) à la famille des frères Kouachi, responsable de la tuerie chez Charlie Hebdo, et à celle d’Amedy Coulibaly, qui a tué plusieurs personnes juives dans une épicerie casher Porte de Vincennes et une policière à Montrouge.

Bilour récidive. En septembre 2012, il avait déjà annoncé qu’il proposait une récompense de 100.000 dollars pour la mort de Nakoula Basseley Nakoula, réalisateur du film très controversé L’innocence des musulmans. A l’époque, sa déclaration avait été vivement critiquée par son parti, le Parti national Anawi, mais il n’avait pas pour autant été sanctionné.

Une menace qui n’empêche pas l’équipe de Charlie de continuer à faire son travail. Le prochain numéro sortira le 25 février.

 

Margot Maucuit

Écrit par mamaflo