Charb exposé post-mortem

Assassiné au début du mois de janvier lors de l’assaut donné par les frères Kouachi au siège de Charlie Hebdo, le directeur et caricaturiste du journal Stéphane Charbonnier fera l’objet d’une exposition posthume. Ses tous premiers dessins seront bientôt exposés au public.

La commune de Pontoise, où le dessinateur a fait ses premiers pas en tant que caricaturiste au collège des Louvrais, a en effet décidé de lui rendre un dernier hommage. Le centre de liaison de l’enseignement et des médias d’informations a donc ressorti pour l’occasion une quarantaine de dessins ayant été publiés depuis 1986, date de l’arrivée de Charb dans ledit journal. Et pour montrer son attachement au travail de l’artiste, la municipalité ne fait pas les choses à moitié.

Après la cérémonie d’hommage au caricaturiste le jour de son enterrement, c’est en effet le Parc des Expositions de la ville de Pontoise qui accueillera bientôt les premières créations de celui qui est considéré, par certains, comme un génie de la caricature française. Outre l’hommage rendu à un artiste local, cette exposition pourrait aussi être considérée comme une occasion de promouvoir la liberté d’expression, en affirmant que la caricature est depuis des décennies l’un moyen les plus « populaires » de faire valoir son opinion auprès de l’opinion publique.

Écrit par arthursofia