Chapecoense tristement sanctionné

La Confédération nationale Brésilienne (CBF) de football a sanctionné le club endeuillé de Chapecoense pour ne pas avoir joué face à l’Atletico Mineiro. Un quiproquo polémique. 

Le tragique crash survenu à quelques kilomètres de Medellin, en Colombie, a ému les afiocanados du monde entier. Le club a même été sacré champion de la Copa Sudamericana (Champions League d’Amérique Latine) en accord avec l’adversaire de la finale, l’Atletico Nacional, et CONMEBOL (Confédération sud-américaine de football). Mais parmi ces gestes de solidarité, l’équivalent de la FFF au Brésil, a sanctionné le club…

Selon plusieurs sources locales, le club brésilien de Chapecoense a été puni pour ne pas s’être présenté face à l’Atletico Mineiro pour la dernière journée du championnat. Pourtant, les deux clubs s’étaient mis d’accord pour ne pas disputer le match, étant donné les circonstances.

La fédération a toutefois appliqué le règlement à la lettre.

La fédération a eu beau accorder une immunité de trois ans au club (non relégable durant cette période), elle a compté le dernier match du championnat comme « perdu » pour Chape.

L’Atletico Mineiro, solidaire, a lui aussi perdu le match. Comme le rapporte  Le Parisien, « l’arbitre a indiqué sur la feuille de match qu’aucune des deux équipes ne s’étaient présentées pour la rencontre. Chapecoense et l’Atlético Mineiro ont tous les deux eu match perdu, 3-0, par forfait ».

D’après les médias sportifs brésiliens, une amende de 28.000 euros et un retrait de deux points au classement pour les deux équipes auraient été décidés par l’arbitrage.

Bruno Moutinho

 

Écrit par iejpedago