Ces sportifs qui ont marqué l’année 2017

Photo: Foule avec drapeaux français au Stade de France (Crédit: Kootshisme)

Judo, athlétisme, patinage artistique… Alors que la fin d’année approche à grands pas, l’heure du bilan a sonné pour le sport français. Parmi la crème de la crème, la rédaction d’IEJ News a sélectionné pour vous 5 champions de l’année 2017.

1 – Teddy Riner (Judo) 

Teddy Riner a une nouvelle fois dominé la planète judo. ( (Crédit : Agência Brasil Fotografia)

Le judoka français a brillé en cette année 2017. Absent de toute compétition, entre son sacre olympique de Rio en 2016 et les championnats du monde des plus de 100 kilos en septembre dernier, la nouvelle recrue du Paris Saint-Germain Judo a une fois de plus terrassé ses adversaires. Teddy « Winner », comme le surnomment ses proches, a de nouveau remporté les titres de champion du monde des plus de 100 kilos et champion du monde toutes catégories.

Il remporte ainsi ses neuvième et dixième titres planétaires renforçant encore un peu plus son palmarès. A 28 ans, le Guadeloupéen, qui est d’ores et déjà le judoka le plus titré de l’Histoire, a le regard désormais tourné vers les JO de Tokyo de 2020, avant ceux de Paris en 2024.

 

 

2 – François Gabart (Voile)

 

François Gabart sur son trimaran (Crédit : Ines S.)

A 34 ans, le skipper français a une nouvelle fois étonné le monde de la voile. Vainqueur en équipage de la course The Bridge créée à l’occasion des commémorations de la grande guerre, le Charentais a surtout pulvériser un record.

42 jours, 16 heures et 35 minutes, c’est le temps qu’il a fallu à son trimaran pour faire le tour du monde. Le dernier record, réalisé en 2016 par son ami Thomas Coville, est pulvérisé de plus de 6 jours. Salué par ses pairs, François Gabart est désormais tourné vers la prochaine Route du Rhum qui aura lieu en novembre 2018.

 

3 – Gabrielle Papadakis et Guillaume Cizeron (Patinage artistique)

Le couple vise désormais l’or aux prochains JO. (Crédit : David Carmichael)

 

Déçu par leur deuxième place aux championnats du monde de danse sur glace en avril dernier, le couple s’est pourtant imposé comme le leader de la discipline cette année. Champion d’Europe en janvier, les jeunes Clermontois ont conservé leur titre de champions de France pour la troisième année consécutive.

Le duo a surtout pulvérisé, par deux fois, le record du monde de la discipline. A l’occasion de la Coupe de Chine en novembre dernier, les deux amis dépassent pour la première fois la barre des 200 points (200,43). Deux semaines plus tard, ils battent leur propre record atteignant les 201,98 points… de bon augure à quelques semaines des JO d’hiver de Pyeongchang en Corée du Sud, en février 2018.

 

 

4 – Kevin Mayer (Décathlon)

 

Le natif d’Argenteuil est devenu champion du monde de décathlon. (Crédit : Filip Bossuyit)

Vice-champion olympique en 2016, le natif d’Argenteuil avait annoncé des objectifs élevés pour cette année 2017. Affuté, Kevin Mayer a écrasé la concurrence tout au long de l’année. A 25 ans, « Kéké », comme l’appellent ses amis, est devenu champion d’Europe en salle en mars dernier, établissant un nouveau record d’Europe avec 6479 points.

Il devient champion du monde à Londres en août dernier, totalisant 8768 points. Le décathlonien devient ainsi le premier français sacré dans la discipline. Costaud!

 

 

5 – L’équipe de France féminine de Handball

Les handballeuses françaises ont décroché leur deuxième titre mondial. (Crédit : Wenflou)

Troisième au dernier championnat d’Europe puis vice-championne olympique l’an passée, l’équipe de France féminine de Handball avait à coeur de réaliser une année 2017 flamboyante.

Emmené par Olivier Krumbholz, la bande de Sirama Dembélé (la capitaine) a récemment remporté le championnat du monde de la discipline.

Les françaises s’offrent ainsi un deuxième titre mondiale, 14 ans après celui décroché en Croatie. L’an prochain, nul doute que le public tricolore sera derrière leur équipe, qui accueillera le championnat d’Europe.

Pierre-Alexis Jemin

Illustré par Benjamin Teil

Écrit par IEJ3B