Ce rugbyman préfère se couper un doigt que d’être blessé

Le rugbyman australien de 21 ans, Angus Crichton, s’est fait amputer le majeur de la main gauche plutôt que de subir une opération pour être prêt pour la saison de 2018.

Un dévouement hors du commun. Plutôt que de subir une opération qui l’aurait empêché de jouer pendant 3 mois, le rugbyman australien de 21 ans Angus Crichton a décidé de se faire amputer de la moitié du majeur de la main gauche afin de pouvoir participer à la saison de 2018.

Cela faisait plusieurs années qu’il subissait les effets de cette blessure au doigt. “J’ai déjà subi plusieurs opérations, je n’avais plus de jointures dans ce doigt”, déclarait-il au site Player Voice au début du mois. “Les docteurs m’ont dit que je pouvais soit subir une autre opération soit me le faire amputer. Je le casse régulièrement et je ne peux même pas le plier, c’est comme si je faisais des doigts d’honneur à tout le monde.”

Le rugbyman australien venait de signer ce week-end un contrat de 3 ans avec l’équipe des Sydney Roosters à partir de 2019. Il joue pourtant actuellement chez les rivaux historiques des Roosters, les “South Sydney”. Aux vues du talent du jeune joueur, il s’agit d’un transfert qui devrait raviver les tensions entre les deux clubs.

Il n’est pas le premier athlète australien à se faire amputer d’un doigt pour jouer une saison. Les joueurs de football australien (sport mêlant rugby et le football) Daniel Chick et Brett Backwell avaient déjà subi une opération similaire respectivement en 2002 et 2005 pour continuer leur carrière.

 

Ivan Alperin

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire