Ce qu’il faut retenir de l’actualité à la mi-journée

  Mort d’André Glucksmann, le philosophe rebelle

La mort d’André Glucksmann fait des émois au sein des intellectuels français. Malade depuis des années, il a combattu plusieurs cancers avant de finalement mourir dans la nuit de lundi à mardi. En 78 ans de vie, le philosophe aura combattu pour dénoncer les crimes du communisme et du totalitarisme. Après la chute du parti communiste et de l’URSS, il continuera de dénoncer l’autoritarisme de président russe Vladimir Poutine. Les hommages se multiplient depuis ce matin : de Patrick Poivre d’Arvor à Manuel Valls, de la gauche radicale à l’extrême droite.

Macron revient sur la loi Evin

Remise en question de la loi Evin pour Emmanuel Macron. Interviewé ce matin sur Europe 1, le ministre de l’Economie s’est dit favorable à « accroître la part de mérite » dans la rémunération des fonctionnaires. Macron a toutefois précisé que la performance des employés du secteur public ne pouvait être mesurée comme dans le privé. Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique, y est aussi favorable.

Scandale de dopage en Russie 

La Russie voit rouge ! l’Agence Mondiale Anti Dopage (AMA) a présenté lundi 9 novembre un rapport confirmant l’existence d’un dopage d’Etat en Russie.  Cinq athlètes risquent la suspension à vie. Parmi elles, Mariya Savinova, championne du monde du 800 mètres olympique. La Fédération Internationale d’Athlétisme laisse un délai d’une semaine à la Russie pour répondre aux accusations. Le pays risque une radiation sportive provisoire et même de rater les JO 2016.

24 ème bougie pour James Bond

Bond est de retour pour la 24 ieme fois depuis 1962 ! Mercredi 11 novembre, les fans de la saga pourront enfin découvrir ce nouvel opus très médiatisé, baptisé « Spectre », avec Daniel Craig et Léa Seydoux dans les rôles principaux. Cette fois, l’agent le plus secret du cinéma fera ses valises pour Mexico et Rome où il compte bien traquer un ennemi œuvrant pour la très mystérieuse organisation « Spectre ». 

Écrit par Rawia Arroum