Ce qu’il faut retenir de l’actualité à 10h

Le plus prestigieux des prix littéraires

Les relations compliquées entre l’Occident et l’Orient sont au coeur des romans des quatre écrivains en compétition pour recevoir ce mardi le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone : le Goncourt. Le nom du successeur de Lydie Salvayre (« Pas pleurer ») sera annoncé vers 12H45 au restaurant Drouant à Paris devant la presse internationale. Les quatre finalistes, dévoilés le 27 octobre au musée du Bardo à Tunis, sont Hédi Kaddour et son roman « Les prépondérants »  aux éditions Gallimard, Mathias Enard, auteur de « Boussole » chez Actes Sud, Tobie Nathan pour « Ce pays qui te ressemble » (Stock) et Nathalie Azoulai, la seule femme nominée, avec « Titus n’aimait pas Bérénice » (POL).

 

Pistorius: procès en appel

Le procès en appel du champion paralytique Oscar Pistorius, condamné à cinq ans de prison pour avoir tué sa petite amie en 2013 et actuellement en liberté surveillée, a débuté ce mardi à Bloemfontein, la capitale judiciaire de l’Afrique du Sud. L’accusation va tenter de convaincre les juges de la Cour suprême d’appel que Pistorius aurait dû être condamné pour meurtre, passible d’au moins 15 ans de prison, et non pour homicide volontaire. La décision de la Cour suprême d’appel déterminera si Pistorius reste en résidence surveillée chez son oncle pour purger le reste de sa peine ou s’il est renvoyé derrière les barreaux pour une peine plus longue.

Crash de l’avion russe dans le Sinaï : la piste Daesh s’éloigne

La revendication de l’Etat Islamique, à propos de l’explosion d’un avion de la compagnie Metrojet, ne semble pas vraisemblable. Selon la chaîne américaine NBC News, un satellite aurait bien identifié l’explosion au dessus du Sinaï, mais pas de missile. Si ces nouvelles informations écartent l’hypothèse d’un tir qui aurait fait tomber l’avion, la thèse de l’attentat suicide ou d’une bombe placée à l’intérieur n’est toujours pas exclue. Les dernières déclarations de James Clapper, chef du renseignement américain, vont dans le même sens. Ce dernier affirme qu’il n’y a « pas de signe pour l’instant » qu’un acte terroriste puisse être à l’origine du crash de l’avion russe dans le Sinaï. Ce serait alors la première fois que les djihadistes de l’Etat Islamique revendiquent un attentat dont ils ne sont pas à l’origine. Une erreur stratégique qui pourrait entamer la réputation et l’image du groupe terroriste.

Staline version Apocalypse

Après « la Seconde Guerre mondiale », « Hitler » et « la Première Guerre mondiale », Isabelle Clarke et Daniel Costelle s’attaquent à la figure du Petit Père des peuples. Alors que les épisodes précédents ont réuni plus de 300 millions de téléspectateurs à travers le monde, « Apocalypse Staline » sera diffusé ce soir à 20h50 sur France 2. Grâce à des images d’archives inédites, Clarke et Costelle présentent tour-à-tour un Staline en famille, un Staline stratège et fin politique et puis le Staline, bourreau des masses. S’il est incontestablement considéré comme l’un des tyrans les plus sanguinaires de l’Histoire, l’homme de fer (Staline en russe) est aussi le grand vainqueur du nazisme, auquel l’Europe libérée doit beaucoup. Une vie paradoxale et tragique pour le moine-soldat du communisme soviétique.

 

Écrit par carlaroxana