Ce qu’il faut retenir de l’actu à la mi journée

Le mouvement Anonymous de nouveau sur le pied de guerre contre l’Etat islamique

Une fois encore, les Anonymous répliquent. Le collectif informel de hackers a annoncé qu’il comptait s’attaquer à l’Etat islamique à la suite des attentats du vendredi 13 novembre à Paris. Durant le week end, plusieurs vidéos et messages ont été publiés sur les réseaux sociaux, menaçant l’EI de « nombreuses cyberattaques ». Ils lancent un véritable message d’alerte à l’organisation djihadiste : « Ces attentats ne peuvent pas rester impunis, c’est pourquoi les Anonymous du monde entier vont vous traquer, oui, vous la vermine qui tuez de pauvres innocents. »

Une voiture pouvant être liée aux attentats à été retrouvée

Une voiture, qui pourrait avoir servi à la préparation des attentats de vendredi soir à Paris, à été retrouvée ce mardi matin dans la capitale. Le véhicule est une clio noire. Elle a été retrouvée place Albert-Kahn dans le 18ème arrondissement de Paris. Elle avait été aperçue vendredi après-midi avant les attentats sur l’autoroute A1 dans le cadre de ce qui pourrait être des liaisons préparatoires entre Paris et la Belgique. Toutefois, seule l’analyse de la voiture par la police scientifique pourra déterminer son implication. Selon une source policière, les opérations de vérification de déminage, visant à déterminer si le véhicule était piégé sont terminées. Un périmètre de sécurité a été mis en place aux abords de la place.

Le crash d’avion dans le Sinaï est bel et bien un attentat 
La thèse de l’attentat est désormais confirmée. Le crash de l’Airbus de la compagnie Metrojet, dans le Sinaï égyptien, avait fait 224 morts le 31 octobre dernier. Ce mardi, le chef des services secrets russes (FSB), Alexandre Bortnikov, a annoncé qu’une « bombe artisanale d’une puissance de 1kg de TNT a été déclenchée pendant le vol ». Le président Russe Vladimir Poutine a promis de trouver les responsables de l’attentat « ou qu’ils se trouvent » pour les « punir ». En plus d’une intensification des frappes russes en Syrie, le pays promet 50 millions de dollars de récompense pour des informations sur les terroristes.

Écrit par mahaut legendre