Casper le nouveau logiciel espion des services secrets

Après Babar, un nouveau logiciel malveillant vient d’être découvert sur un serveur syrien. Il aurait été créé par les mêmes chercheurs en informatique qui ont développé Babar et Evil Bunny. D’après les Canadiens, ces logiciels espions seraient français.

Casper est un logiciel de reconnaissance. Il s’introduit dans un ordinateur et en fait un descriptif très précis : langue utilisée, programme installé, anti-virus configuré avant de les faire parvenir à ses commanditaires.

Par la suite, les intéressés décident si la cible est digne d’intérêt. Si il y a un intérêt, le logiciel peut s’associer à un autre logiciel capable lui d’intercepter les informations. Il prévoit ce cas de figure. Le logiciel a été conçu de façon totalement neutre en anglais et ressemble à Babar mais en plus développé et plus discret. On ne peut donc pas revenir à la source.

A lire : babar et evilbunny les logiciels espions probablement made in france

Discret, le logiciel s’adapte aux différents anti-virus, il est capable de se taire pour ne pas se faire repérer et est doté d’un système d’autodestruction, d’ou le nom d’un célèbre fantôme héros de bande dessiné que lui a donné son créateur. Mieux, pour réaliser certaines actions « bruyantes », comme lire un fichier de l’ordinateur, Casper choisira une méthode différente en fonction de quel antivirus s’exécute sur l’ordinateur. Ce logiciel a été retrouvé sur les ordinateurs d’une dizaine de personnes, toutes situés en Syrie.  Il a été utilisé très récemment entre le 9 et le 16 avril 2014. Il a été découvert sur un site officiel du gouvernement syrien.

La France, qui est soupçonné d’être a l’origine de Casper par les services de renseignement canadiens, s’est doté, comme les autres grandes puissances, de capacités offensives sur internet. Les autorités et la DGSE refusent pour le moment de s’exprimer sur le sujet.

 

Ladislas de Waziers 

 

Écrit par christbik