Carlton : le témoignage bouleversant de Jade

Mardi, Jade, une prostituée, est venue à la barre pour témoigner. Cette mère de famille a livré un récit émouvant.

Divorcée, Jade élève seule ses deux enfants. En 2007, acculée de dettes, elle entre dans le monde de la prostitution : « J’ai ouvert mon frigo, il était vide, ou presque. J’ai su que je n’avais plus le choix. » La suite de son histoire, l’ex escort-girl, la raconte avec beaucoup d’émotion et de dignité. Rapidement, Jade intègre une « maison de plaisir », le club Madame, propriété de Dodo la Saumure. C’est entre ces quatre murs, qu’elle rencontre René Kojfer, le chargé des relations publiques de l’hôtel Carlton. Il l’invite alors à des déjeuners avec ses patrons Francis Henrion et Hervé Franchois.

« C’était classe, pas la grosse boucherie »

Ces rencontres se déroulent dans un appartement proche de l’hôtel. Les prestations sont tarifées 200€ sauf lorsque c’est René Kojfer qui paie… Sauf un jour où « Il nous a donné 120€ et un peignoir en nous disant ‘les temps sont durs’ « . Jade précise que l’accueil était loin de l’idée que l’on peut se faire de la prostitution : « C’était classe, pas la grosse boucherie. Ces gens étaient courtois, ils ne nous rabaissaient pas. »

Elle assure ne pas témoigner par vengeance mais pour faire connaître la vérité. Sortie de la prostitution depuis 2010, la mère de famille s’est « reconstruite avec l’aide de l’association Le Nid « . Elle a déménagé à des centaines de kilomètres et espère retrouver une vie « normale ».

Imchal Lyèce

Écrit par imtel