Canada : un collectif menace de faire exploser des bombes dans écoles

Dans la nuit de lundi à mardi, à 1h du matin, un mystérieux collectif prénommé « Le Sceptre Rouge » a envoyé un courriel menaçant à la Sûreté du Québec. Révolté contre les méthodes d’enseignement dans les établissements scolaires au Canada, le groupe anonyme assure avoir posé des bombes au sein de plusieurs écoles et dans des bus scolaires. 

En début de semaine, le Sceptre Rouge a fait parvenir cette lettre menaçante à la Sûreté du Québec.  Photo du compte Facebook de Stéphanie Gendron.

En début de semaine, le Sceptre Rouge a fait parvenir cette lettre menaçante à la Sûreté du Québec. Photo du compte Facebook de Stéphanie Gendron.

« C’est seulement le début. Si vous choisissez d’ignorer ce message vous jouez avec la vie de vos étudiants. Nous ne nous soucions pas : si mort des innocents est requis, tant pis pour vous ! »

C’est sur cette note terrifiante que finit le manifeste, de quoi créer une vague de panique chez les familles, dont les enfants en jeune âge, sont scolarisés dans les écoles situées du secteur.

La SQ n’est pas seule à avoir reçu ce courriel, une dizaine d’écoles ont également été mises au courant le lendemain matin. Un poste de commandement a alors été établi pour prévenir tout acte qualifié comme « attentat ».

On compte alors 61 établissements primaires, secondaires et cegeps (collèges d’enseignement général et professionnel) visés par cette lettre. Depuis cette nouvelle inquiétante, une vingtaine d’écoles ont été fouillées de fond en comble mais aucune colis suspect n’a été trouvé.

Mauvaise blague ou sérieuse menace ?
Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a dénoncé un acte « lâche et criminel » et compte bien poursuivre les auteurs de cette lettre, que ce soit un canular ou non. « Les personnes responsables de cet acte-là, quel que soit sa nature, doivent savoir qu’elles seront poursuivies. L’enquête sera rigoureuse. » a t-il clamé.

Olivia Blanc

Écrit par olivia.blanc