Le caleçon anti ondes pour sauver votre fertilité

Une firme française a conçu un sous-vêtement capable de bloquer les ondes émises par votre téléphone portable, trop souvent rangés dans la poche du pantalon.

L’exposition aux ondes des téléphones portables réduiraient la qualité des spermatozoïdes. Mais pas de panique, une start-up française a la solution.

Un caleçon qui protège à 99% les organes génitaux masculins du rayonnement émis par nos portables.
Des centaines de millions d’hommes conservent en effet leur téléphone dans leur poche du matin au soir. Pourtant, des études confirment qu’avoir son smartphone dans la poche de son pantalon diminuerait de moitié la production de spermatozoïdes. En effet, une étude anglaise de l’université d’Exeter a révélé en 2014 que les ondes électromagnétiques émises par les smartphones réduisent la mobilité et la viabilité du sperme. De ce fait, 50% des hommes qui gardaient leur téléphone dans leur poche avaient une qualité de spermatozoïde dégradé.
Désormais il existe des caleçons qui protègeraient ce que les hommes ont de plus précieux. L’idée émane de trois jeunes, Antoine Serouille, Romain Robert et Yohann Barthélémy. Sur les bancs de l’école de commerce, ils se sont posés la question «  Quels impacts ont les ondes des téléphones portables sur la fertilité masculine ? ». Les trois collègues ont alors fondés leur start-up DUOO. En ce basant sur le principe de Faraday, qui isole les champs électriques et électromagnétiques, les jeunes entrepreneurs proposent des caleçons anti ondes afin de sauver votre fertilité et par la même occasion l’avenir de l’humanité.

C’est à Chavanod près d’Annecy en Haute Savoie, que la mini start-up met au point des boxers dont le tissu technique bloque le rayonnement nocif des ondes émises par les téléphones. Baptisé le Précieux et le Joyeux ces caleçons sont composés de 45% de coton, 30% de fil argenté, 20% de polyester et 5% d’élasthanne. Après analyses, on note une baisse de 99% du passage des ondes à travers la matière, affirment les entrepreneurs . Pour ce les offrir, il faut débourser entre 25 et 45 euros. À ce tarif, beaucoup diront qu’il vaut mieux éloigner les téléphones des parties intimes.

 

Florence PEROUMAL

Écrit par Florence Peroumal