Calais inaugure le premier radar piéton

Après les radars de vitesse et ceux de feux rouges, les automobilistes vont devoir faire face à une nouvelle menace pour leurs précieux points. La ville de Calais va en effet faire installer, dès le mois de janvier, le premier radar piéton expérimental.

Automobilistes, gare à vos points ! Si les innombrables radars de vitesse et de feux rouges vous terrorisaient déjà, apprêtez-vous à faire face à un ennemi d’un nouveau genre : le radar piéton. Installé pour la toute première fois à Calais à titre expérimental dès janvier prochain, ce dispositif devra permettre de réduire les risques de collisions, notamment aux abords des écoles. Justement, c’est près de l’une d’entre elles qu’il sera mis en place, dans une rue particulièrement dangereuse et peu éclairée. Installé pour une durée de six mois, le radar pourrait rester définitivement si les résultats s’avèrent concluants. Commercialisé par la société française AFS2R, basée à Lyon, ce nouvel équipement devrait coûter la bagatelle de 30.000 € aux municipalités qui souhaiteraient en faire l’acquisition.

Concrètement, comment un tel dispositif peut-il fonctionner ? Tout est une histoire d’algorithmes. En effet, ces derniers analysent en permanence la zone à contrôler afin de détecter la présence d’un piéton qui s’apprêterait à traverser la chaussée. Le radar, qui agit sous forme de vidéosurveillance, est également capable d’identifier les véhicules grâce à leur plaque d’immatriculation. Ce sont ensuite aux agents de la police municipale de regarder les images afin de confirmer ou non l’infraction. Attention, celle-ci risque de faire plutôt mal : l’amende s’élève en effet à 135 €, associée à un retrait de quatre points sur le permis de conduire. Justement, les réactions ne se sont pas faites attendre…

Marie Lizak

Écrit par iejpedago