« Ça s’appelle un crétin” : la cinglante réponse de Michel Onfray à Manuel Valls

Invité sur Europe 1 ce matin, Michel Onfray à répondu Manuel Valls. La veille, le Premier ministre lui reprochait de préférer Alain de Benoist plutôt que Bernard-Henri Lévy.

Michel Onfray (à gauche) s’en est violemment pris à Manuel Valls (à droite) sur Europe 1 source : wikimedia

Après la classe politique, c’est au tour de Michel Onfray de de s’en prendre à Manuel Valls. Si les termes utilisés par Rachida Dati et consorts pour s’étonner de ses propos sur la montée du FN étaient plutôt soft, le philosophe, lui, n’a pas fait dans la dentelle : en répondant à l’ancien maire d’Evry, qui la veille, sur la même radio, l’avait accusé de « perdre ses repères » en préférant l’intellectuel de la Nouvelle droite plutôt que BHL, il l’a traité de « crétin » :

« J’ai dit que je préférais une idée juste d’Alain de Benoist à une idée fausse de Bernard-Henri Lévy, et que si l’idée était juste chez Bernard-Henri Lévy et fausse chez Alain de Benoist, je préférerais l’idée juste de Bernard-Henri Lévy. Donc, je n’ai jamais dit que je préférais Alain de Benoist à Bernard-Henri Lévy.  J’ai vérifié dans le dictionnaire, ça s’appelle un crétin. Ce n’est pas insultant, c’est familier« 

Onfray : « Manuel Valls est un crétin » http://t.co/7j3Lq98nuC #E1Matin pic.twitter.com/eFRCEn2BgT

— Europe 1 (@Europe1) 9 Mars 2015

Si ce dernier tente de relativiser la virulence de ses propos, Onfray se justifie : l’origine de cette brouille entre les deux hommes ? Un entretien du philosophe accordé au Point du 25 février, et dont les propos seraient arrivés de façon déformée à Valls : « Ses fameux conseillers en communication ont dû lui fabriquer une petite fiche, ils n’ont pas compris ce que j’avais écrit » raillant-t-il au passage ses conseillers politiques en les qualifiant de « petits gominés trentenaires« .

Les temps sont de plus en plus dur pour le Premier ministre, également en chute libre dans les sondages.

 

Antoine Gibert

Écrit par phantoine