Bruno Le Maire (UMP) s’attaque à une puissance économique du Moyen Orient

Dans une entretien accordé à la rédaction du Parisien, Bruno Le maire s’est exprimé sur les liens de la France avec le Qatar.

Cet Etat soutiendrait des « filières ou des discours terroristes« , selon l’ancien ministre et ancien candidat à la présidence de l’UMP. Il demande une transparence sur ses liens avec le terrorisme. Cet Etat jouerait un double jeu. Selon le député de l’Eure, la solution serait de mettre « la pression » sur le Qatar en « réexaminant les avantages fiscaux » dont il dispose en France. Une position allant à l’encontre de celle de son rival Nicolas Sarkozy, même s’il précise en souriant que « ce n’est pas mon intention de faire enrager qui que ce soit« .

 

« Ces terroristes sont des ennemis de l’intérieur parrainés et financés par des Etats extérieurs »

Bruno Le Maire appelle donc à une révision des choix diplomatiques de la France au Proche et Moyen-Orient. Ainsi, il estime que l’Etat français ne peut pas avoir comme alliés des Etats qui soutiendraient et financeraient des filières terroristes. Il renouvelle donc sa demande d’une mission d’information parlementaire, déjà formulée en 2012.

 

L’ancien ministre explique également la nécessité de prendre des mesures fortes et efficaces afin d’assurer la sécurité des Français. La lutte contre le terrorisme doit être menée activement. Un suivi des personnes condamnées pour terrorisme ou complicité lui semble essentiel.

 

 

Jacques-Olivier Busi

Écrit par nilsolivier