Bruce Ykanji : le parcours hors norme d’un danseur ambitieux

Sans conteste l’un des plus grands danseurs Hip-Hop au monde, il est à l’origine du plus grand événement de danse international organisé chaque année à Bercy. Retour sur le parcours de ce danseur businessman, ayant réussi à créer un réel engouement autour de sa passion.

 

Bruce Ykanji, un danseur Hip Hop hors norme @wikimédia

Bruce Ykanji, un danseur Hip-Hop hors norme depuis son plus jeune âge, a parcouru le monde entier grâce au talent qu’il developpe encore aujourd’hui au fil des entraînements @wikimédia

 

De 5 ans à 10 ans, c’est au Cameroun qu’il passe une partie de son enfance. Bruce « Ykanji » Soné  fait ses  premiers pas de danse dès ses huit ans, jour où son père de retour d’Europe, lui apporta une cassette vidéo de variété française. Dans cette vidéo, il découvrit un danseur effectuant le célèbre « Moonwalk » inventé par le roi de la pop Michael Jackson. Un véritable choc et une révélation pour Bruce Ykanji ne cessera ensuite de danser.

Un électrochoc survenu dès l’enfance

De retour en France, il entre dans une troupe de quartier, les T. Connection, puis il intègre plusieurs formations de danse (TPS, Section C) avant de créer sa propre troupe de danse surnommé « Ykanji ».

 

Un talent incontestable

En 1997, sa carrière commence. Le danseur « aux pieds magiques » comme il est surnommé dans le milieu. Bruce a une facilité déconcertante pour glisser sur le sol. Sa marque de fabrique : un moonwalk qu’il réalise avec son propre style. La même année, il se produit  dans la tournée de l’artiste Mc SolaarEfficace, talentueux et rigoureux dans son travail, il enchaînera les contrats de danseurs et chorégraphe. Bruce danse dans les clips d’artistes divers et variés et devient chorégraphe dans la comédie musicale « les Dix Commandements ». Il tournera même dans le film français « Dans tes rêves ».

 

Bruce Ykanji danse dans un parking pour un clip vidéo @wikimedia

Bruce Ykanji danse dans un parking pour le clip vidéo d’un artiste américain. @wikimedia

Le « Juste Debout » : le projet de toute une vie

Après des années d’expériences diversifiées dans le monde de la danse, il décide en 2002 de fonder l’événement qui le propulsera encore plus loin : « le Juste debout ».  Cet événement permettant la rencontre de danseurs Hip-Hop venus du monde entier, met en place des présélections dans plusieurs villes françaises et à l’étranger. Lors de la 13e édition, organisée en 2014, 16 pays ont envoyé des représentants. 2 000 danseurs avaient pris part aux sélections françaises, organisées à l’hôtel de ville de Paris. La finale organisée à Bercy avait rassemblé 140 danseurs et 16 000 spectateurs. Une compétition qui l’aura propulsé au sommet. Aujourd’hui, le jeune Franco-Camerounais s’est transformé en un homme d’affaire influent.

D’ailleurs, le Juste Debout reste à ce jour l’événement Hip-Hop le plus médiatisé en France aux vues de l’engouement qu’il suscite dans le pays jusqu’ à l’étranger. Une fierté pour Bruce Ykanji, fervent militant pour la reconnaissance des danses urbaines en France.

Fabrice Matip

A lire les autres articles du dossier :

Danser autrement, danser Hip-Hop !

Diaporama – le 104, lieu d’échanges

Le courant Hip-Hop stigmatisé en France

Bruce Ykanji : le parcours hors norme d’un danseur ambitieux

Écrit par wilfab