Brésil : une coulée de boue toxique fait 17 morts

Le petit village de Bento Rodrigues, situé dans le Sud-Est du Brésil, a été totalement englouti par une boue toxique après l’effondrement d’un barrage minier. Le bilan fait état de 17 morts et plus d’une cinquantaine de blessés. 

Brésil-barrage-minier

Le barrage minier de Fundao. Crédit @BenTavener/Twitter

Le barrage de Fundao, où travaillaient 25 personnes, « retenait des boues toxiques de déchets minéraux sur une superficie équivalente à 10 terrains de football » a expliqué le président du syndicat local des mineurs, Ronaldo Bento. Pour des raisons encore inconnues, le barrage a cédé, jeudi 5 novembre, libérant une épaisse boue de couleur rouge sur plus de 2 km, engloutissant aux trois quarts le village de Bento Rodrigues.

« Il y a 17 morts, et plus de cinquante blessés. Le nombre de disparus va dépasser la quarantaine, mais ce chiffre n’est pas encore officiel », a déclaré Adaõ Severino Junior, commandant des pompiers de la ville de Mariana (sud-est).

Accès au site limité

Toutes les voies d’accès au site ont été obstruées par la coulée des déchets empêchant les secouriste d’accéder à la localité ravagée. Pour compliquer encore plus le travail des pompiers, la boue a renversé des poteaux électriques, provoquant une coupure de courant.

Des images filmées par la chaine de télévision Globo montrent des scènes de dévastation. La présidente brésilienne Dilma Rousseff, a proposé au gouverneur de l’état de Minais Guerais, Fernando Pimentel, l’aide de l’armée et de la défense civile nationale pour porter secours aux personnes de la localité.

Steven Boullé

Écrit par stevia