Brésil : importantes manifestations contre Dilma Rousseff
Manifestation au Brésil en 2013

Manifestation au Brésil en 2013

Plus d’un million de Brésiliens se sont rassemblés dans les quatre coins du pays ce dimanche 15 mars. Une manifestation qui avait pour but de montrer leur mécontentement face à la présidente Dilma Rousseff.

« Dilma dehors ! », « A bas la corruption ! », ou encore « Le Brésil n’est pas une dictature bolivarienne » étaient inscrits sur les pancartes des manifestants à Brasilia, Curitiba, Porto Alegre, Belo Horizonte ou encore Sao Paulo.

Au total, 1,5 million de Brésiliens sont descendus dans les rues de près de 80 villes, selon le décompte de la police militaire. Une sorte de marée humaine qui a été mobilisée grâce aux réseaux sociaux et qui n’est pas prête de s’arrêter là. Certains d’entre eux auraient même demandé l’intervention militaire.

Cette manifestation, ils l’ont fait pour réclamer la démission de la présidente, Dilma Roussef, qui est à la tête d’une coalition de centre gauche contestée. Avec la crise économique et le scandale de corruption Petrobras, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

A lire aussi : La baisse de popularité de Dilma Rousseff

L’affaire Petrobas, c’est un scandale qui débuta en mars 2014 lorsque les fédéraux brésiliens mettent la main sur plusieurs criminelles soupçonnés de blanchiment d’argent au sein de l’entreprise Petrobras. Une entreprise qui était d’ailleurs dirigé par Dilma Rousseff. Plus tard, les enquêteurs découvrent un immense et improbable schéma de corruption.

Alexia Français-Arnaud

 

 

Écrit par aledo