Béziers: la police a « un nouvel ami »

Dans les rues de Béziers, Robert Ménard, le maire de la ville, soulève la polémique avec des affiches montrant la nouvelle arme de la police.

Une arme de calibre 7,65 portant les armoiries françaises. Une photo qui met mal à l’aise. Le maire de la ville, Robert Ménard, est fier d’armer sa police municipale et le montre. Ses affiches sont accompagnées du slogan suivant: «Désormais, la police municipale a un nouvel ami ». Pour cet élu, la polémique naissante n’a pas lieu d’être. « Quand un premier ministre est accueilli à Marseille par des tirs de kalachnikov, oui notre affiche est appropriée », annonce-t-il. Son avis n’est pas partagé par tous, preuve en est sur les réseaux sociaux.

 

Du côté des élus aussi, cette affiche dérange et attise la colère. Le parti communiste français a déclaré que « la campagne d’affichage à Béziers invite à un climat de peur et de haine quand, à l’opposé, des millions de personnes ont fait le choix de la fraternité et du vivre ensemble ». Pour ces élus, Robert Ménard « provoque ». Ces affiches relancent un vieux débat : est-ce légal de montrer des armes dans des lieux publics ?

Rawia Arroum

Écrit par rawiadorian