Benoit Violier, portrait d’un grand de la cuisine

Benoît Violier, récemment sacré meilleur chef du monde, a été retrouvé mort ce dimanche à son domicile. Un cuisinier réputé et admiré laisse derrière lui cet univers de la cuisine qui l’a tant passionné.

 

Le_Chef_Benoît_Violier

Benoît Violier dans son restaurant en 2015. source : Wikipédia

Il était l’un des plus grands chefs cuisiniers de sa génération. Il se serait vraisemblablement suicidé. A 44 ans, il dirigeait avec sa femme le restaurant 3 étoiles de l’Hôtel de Ville de Crissier en Suisse, nommé à la mi-décembre numéro 1 du classement « La Liste » qui regroupe 1 000 restaurants d’exceptions dans le monde entier.

 

Né en Charente-Maritime le 22 août 1971, ce franco-suisse s’est passionné très tôt pour le monde de la gastronomie. Initié à la cuisine par sa mère, il apprend dès la fin des années 1980 au côté de grands chefs comme Joël Robuchon et Benoît Guichard. Il se perfectionne ensuite dans de grandes enseignes comme le Ritz. Il entre en 1996 au restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier en Suisse pour y devenir en 1999, Chef de Cuisine exécutif. Dès lors, il devient un cuisinier reconnu, titulaire de deux maîtrises de Cuisine et de Pâtisserie, et il est nommé l’un des meilleurs ouvriers de France en 2000. Il est aussi « Compagnon du Tour de France » en 2003.

 

Un cuisinier passionné et… écolo !

 

Benoît Violier se passionne pour l’histoire de la cuisine du XIXème siècle et devient un cuisinier exigeant, reconnu pour la qualité de ses plats et un enthousiasme sans limite dans son travail. Il reprend en 2009 les reines du restaurant suisse avant de recevoir le titre de « Cuisinier de l’année » en 2013. Il instaure dès sa prise de fonction dans son restaurant de nouveaux outils performants, remaniant ses cuisines et sa salle à manger de manière artistique et écologique, deux points importants pour lui.

 

Le deuil du monde de la gastronomie est représenté presque symboliquement par le Guide Michelin, qui sort aujourd’hui son édition 2016.

 

Guillaume Lanchard

Écrit par Guillaume Lanchard