Benoit Hamon peut-il reconstruire la gauche ?
Benoit Hamon annoncera le nom et la ligne politique de son nouveau mouvement demain au Mans. Avec les élections européennes à l’horizon, il essaiera de convaincre et d’attirer de nouveaux soutiens après son terrible échec aux élections présidentielles.

 

Alors que son ancien parti semble proche de l’implosion, Benoit Hamon va enfin présenter son projet. Une « journée de fondation » aura lieu demain au Mans, l’ancien ministre de l’éducation y dévoilera le nom et le logo de son nouveau parti politique, ainsi que sa feuille de route en vue des élections européennes de 2019.

 

Après son humiliation aux élections présidentielles (6,36%), Benoit Hamon a quitté le Parti socialiste et a créé le mouvement M1717. Il est tout de même parvenu à ne pas se faire oublier du grand public, notamment lorsque sa photo d’un kebab a explosé le score de retweets, dépassant au passage la photo présidentielle d’Emmanuel Macron. Il a également effectué un rapprochement médiatique avec son ancien opposant de gauche, Jean-Luc Mélenchon, en apparaissant à plusieurs reprises à ses côtés lors des manifestations contre le nouveau président.

Avec ce rapprochement non dissimulée au leader de la France Insoumise, il est clair que Benoit Hamon compte incarner un renouvellement de la gauche. Très impliqué dans les questions écologiques, notamment sur la question du glyphosate, son nouveau parti politique devrait exister en complémentarité avec LFI dans l’opposition contre le gouvernement actuel.

Demain, le défi de l’ancien ministre sera de convaincre lors de la présentation de son mouvement, et d’essayer d’attirer davantage de soutiens, notamment en provenance du Parti socialiste.

 

Ivan Alperin

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire