Bastia cumule les malus

Depuis quelques années maintenant, le club de Bastia accumule les problèmes de comportement de ses supporters, ainsi que de ses joueurs. Après avoir multiplié les dérapages depuis le début de saison, le club se retrouve dans une tempête médiatique quotidienne.

Le casier du S.C.Bastia commence à être bien rempli. Plus habitué à voir un jeu très rugueux de la part des joueurs corses, les amateurs de football l’étaient un peu moins pour de telles violences à répétition. Jamais le football français n’a connu tel dérapage. Car bien que par le passé de violents affrontements ont eu lieu dans les stades, notamment celui du Paris-Saint-Germain en août 1993, des supporters molestant des joueurs reste une image inédite.

Depuis le début de saison, une tribune est particulièrement hostile, la tribune Est. Lucas, un joueur du PSG avait été frappé d’un coup de bâton lors de la première rencontre de l’année entre les deux équipes. Le niçois Mario Balotelli a été visé par des cris racistes, encore depuis cette même tribune. Et c’est de celle ci de nouveau que proviendront les supporters Bastiais qui porteront des coups aux joueurs Lyonnais et les obligeront à courir se réfugier dans leur vestiaire.

Le club Corse se sent souvent persécuté, lui qui est régulièrement dans le viseur des instances et de la commission de discipline. Mais le mal qui ronge de l’intérieur le S.C.Bastia parait incurable, et de saison en saison l’avenir du club à long terme s’assombrit.

Écrit par Fabien Davies