Barack Obama fait ses adieux à l’Europe chez « son amie » la chancelière Angela Merkel

Dernier voyage en Europe en tant que Président des États-Unis, Barack Obama sera à Berlin mercredi soir pour rencontrer la chancelière allemande Angela Merkel « sa partenaire internationale la plus proche ces huit dernières années » comme il aime le rappeler. 

Angela Merkel reçoit des mains d'Obama la médaille présidentielle de la Liberté

Angela Merkel reçoit des mains d’Obama la médaille présidentielle de la Liberté

Ce n’est pas un hasard si Obama a mis un point d’honneur à choisir Berlin pour sa dernière tournée européenne en tant que président des Etats-Unis. Le chef de l’Etat sortant, qui entame sa sixième visite dans la capitale Allemande, est attendu pour un séjour de trois jours, une façon de faire ses adieux à celle qu’il considère dit-il comme son « amie ». Une seule conférence de presse est prévue, l’occasion peut être pour Obama de s’exprimer sur son escale de deux jours à Athènes où il a rendu visite à Aléxis Tsipras.

Car dans la gestion de la crise grecque, le président ne soutient pas la politique d’austérité prônée par les Allemands. Barack Obama a d’ailleurs soutenu l’idée en début de semaine d’une annulation de la dette. Une dette qui atteint 177 % du PIB du pays et qui se verrait partiellement annulé.

Un tournée européenne qui touche à sa fin et qui a pour objectif de marquer son héritage politique, un moyen aussi de rassurer ses alliés européens face à la victoire surprise de Donald Trump. Il appel l’Union Européenne à être forte et unie face à la montée du nationalisme et la remise en cause de l’existence de l’alliance transatlantique.

Officiellement Barack Obama a déjà réalisé sa tournée d’adieu en Allemagne en mai dernier. Pourtant, il sera rejoint vendredi par François Hollande, Matteo Renzi, Teresa May et Mariano Rajoy respectivement chefs des gouvernements italien, britannique et espagnol.

Un sommet inédit à l’initiative de la chancelière en guise d’adieu à son « ami politique ».

Meghan Merires

Écrit par Merires Meghan